Arkhan!!!

C’était Noël 2017, dans un gite en Normandie. J’avais passé les dernières semaines (mois?) à gonfler ma femme avec cette bande de Squelette qui venait plus ou moins de sortir pour Warhammer underworlds. A l’époque, je n’avais peint de Warhammer qu’une horreur rose, un Slaughterpriest et 3 Flamers de Tzeentch (le reste de la Start collecting Tzeentch n’est encore qu’à ce jour à moitié montée).

Puis ma femme m’offre la Start collecting Skeleton horde « parce que tu n’arrêtais pas de me parler des tes squelettes ». Ma réaction a dû lui sembler bizarre. Bizarre car j’ai eu plus peur que je n’étais content. Soyons d’accord, la perspective de peindre des squelettes me transportait de joie, mais j’ai été terrassé par la peur de m’attaquer et de rater une si grosse pièce qu’était le Mortarch et sa monture.

J’ai peint Arkhan et sa monture des mois plus tard. Ma motivation première a été cette partie d’AoS à Warhammer world en novembre dernier avec Bernard-Henri Lavis. Mais au-delà de cette date butoir, c’était aussi par respect pour ma femme de le peindre moins d’un an après qu’elle me l’ait offert. J’ai donc sauté le pas en septembre dernier car quand il faut y aller, il faut y aller.

Au-delà d’être très fier du résultat, c’est la figurine que j’ai eu le plus de plaisir à peindre. Alors aujourd’hui, ma femme doit encore s’en mordre les doigts car je me suis un peu engouffré dans la collection d’une armée pour un jeu auquel je n’ai joué qu’une fois en 40 ans, mais je ne la remercierais jamais assez.

« Lumière, lumière, oui je suis ta lumière »

Dans un de ses tuto (cf. vidéo en fin d’article), Sorastro conseillait de faire une photo de la figurine non peinte comme référence pour le travail de l’éclairage zénithal.

C’est ce que j’ai fait: une fois montée (pour information, elle est quand même relou à monter), j’ai éclairé la figurine de dessus et ai pris des photos selon plusieurs angles.

La peinture dans le frais, il n’y a que ça de vrai

Après un sous-couchage zénithal à la bombe (car tout le monde n’a pas la chance / l’espace d’avoir un aero), j’ai peint les os à la manière de Sam Lenz (cf. tuto en fin d’article). C’est une simple peinture dans le frais entre une couleur Os et un vert olive sombre et désaturé.

A noter: un peu de sketch highlight avec de l’ivoire.

Pause vérification

Avant de continuer et partir sur les éclaircissements, posons le stylo pinceau pour vérifier que l’éclairage est bon. Réponse: oui 😀 Pas pour me la pêter mais je suis assez fier de moi.

A noter que sur les photos de la figurine peinte, j’ai éclairé la figurine de face pour ne pas que mon éclairage zénithal soit faussé par un éclaraige zénithal naturel (j’espère que cette phrase a du sens pour vous).

On bourrine au shade

Etape passionante: noyer les os dans un shade marron en croisant les doigts que ça ne ruine pas la fig.

Que la lumière soit!

A ce moment, je nous apprends rien que vous n’apprendiez mieux grâce au tuto de Sam Lenz: éclaircissements avec votre couleur d’origine jusqu’à l’ivoire.

 

Et on admire!

Je ne parlerai pas d’Arkhan car je pourrai largement y revenir dessus pour augmenter les contrastes, mais je suis très très fier de la monture (oui, bon, d’accord, je pourrais aussi repasser sur l’armure et les cornes).

Avec le recul, ce que j’ai apprécié avec cette grosse pièce c’est qu’étrangement, j’ai moins ressenti la pression du temps qu’avec un héros sur lequel on veut passer du temps mais pas trop non plus. Là, le fait de savoir que ça prendre de toutes manières longtemps, enlève plus ou moins cette pression.

Je suis donc fier du résultat (au cas où j’ai oublié de le répéter 10 fois). Je me demande bien quelle sera ma prochaine grosse pièce maintenant 😀

Cadeau Bonux:

La fantastique tuto de Sam Lenz que j’ai aussi utilisé pour mes plague marines

D’où est ce que j’ai piqué l’idée d’étudier la lumière et avoir des photos de références

Mon humble fil Twitter de mon avancement sur Arkhan

Montrouge 2019: Cette année, j’ai corrigé un peu la surexposition et les couleurs

Comme écrit dans le titre, cette année j’ai décidé de corriger un tout petit peu  la surexposition et les couleurs de quasiment toutes les 90 photos que j’ai prises. Il reste quelques photos floues, mais que j’ai gardées car soit le diorama était sympa ou que le schéma de couleurs était bien contrasté.

Les figurines exposées

 

Les figurines du jury

 

Les figurines sur le stand Figone

Petits vilains soldats de l’espace et éclairage latéral

Au détour d’une discution sur une éventuelle première partie de Kill team, et refusant de jouer avec des figurines non peintes de la honte, j’ai enfin ressorti mes 4 plagues marines restant (je ne compte pas les 2 héros pas encore sous-couchés). Je suis immédiatement retombé amoureux de leurs scultures. Mon coeur a beau être chez Tzeentch, la piétaille Death guard est quand même ‘achement mieux que celle des fils de Magnus la rousse.

Ayant pris un tout petit peu plus de confiance depuis le premier Plague marine, j’ai continué mon expérimentation d’éclairage latéral pour donner du mouvement à mes petits soldats.

Post-préface sur l’éclairage latéral

Qui? Quand? Quoi? Comment? Une étagère! Pourquoi un éclairage latéral? Il est relativement admis dans les milieux autorisés où des gens s’autorisent des trucs, qu’un éclairage zénithal donne, par contraste, plus de poid, de présence, de drame à une figurine.

Dans son livre Figopedia (cf. bande annonce dans les cadeaux bonux), Jérémy Bonamant Téboul aborde le vaste thème de la composition et de l’éclairage d’une figurine. Il présente tout d’abord l’éclairage global consistant à peindre la figurine comme si elle était éclairée de toutes parts (l’edge highlight en est un bon représentant). Ensuite il explique l’éclairage zénithal qui, comme un canard s’en pleignait vaguement, semble être devenu un choix de composition obligatoire. Et enfin, il présente l’éclairage latéral, permettant de donner une direction, un mouvement à la figurine.

Soyons honnêtes, même si avec le recul cela me semble évident aujourd’hui, cela m’a laissé bouche bée. Ca ne me serait jamais venu à l’esprit, je n’aurais jamais déduit ce choix artistique d’aucune figurine que j’aurais pu avoir sous les yeux. Je ne sais pas quand est-ce que j’ai décidé d’appliquer cette méthode sur mes Plague marines, mais il a été clair dès la lecture de ce chapitre que je peindrai des figurines de la sorte à un moment ou à un autre.

Qu’on soit d’accord, techniquement ça n’est pas plus compliqué qu’un éclairage zénithal, car vous l’aurez deviné chèr(s) lecteur(s), c’est exactement la même chose. Le plus difficile, peut-être, est de déterminer quelles figurines sont les plus adaptées à ce choix.

J’ai la prétention de penser que j’ai fait le bon choix avec ces Plague marines.

Premier de cordée

Si vous ne vous en souveniez pas (même si je ne l’ai jamais vraiment expliqué, vous ne pensez vraiment qu’à vos tronches…), l’éclairage latéral de mon premier Plague marine avait avant tout été fait grâce à de multiples applications de shades et en n’éclaircissant que la face de la figurine suivant son regard.

La fine équipe

Pour le reste de l’unité, mon schéma de couleur étant celui de la Death guard pré-hérésie d’Horus, j’ai décidé de peindre l’armure comme j’ai peint les os de mes squelettes et de la monture d’Arkhan en suivant le guide du fantastique Sam Lenz (cf. vidéo dans les cadeaux Bonux en fin d’article): une peinture dans le frais entre un vert olive foncé et une couleur os.

Pour les métaux en général je suis moins convaincu du résultat final car je ne pense pas maitriser encore les metalliques Metal colour dont c’était ma première utilisation.

Beau comme un camion

Sur le Plague marine ci-dessous, je n’ai pas grand chose à dire: j’aime assez l’épaulette remplie de cranes et je ne sais pas encore quoi faire comme weathering sur ces pots d’échapement.

Et les derniers seront les premiers

La sculpture qui me plaisait le moins au début, est devenu ma favorite, grâce notamment à son casque et au crane à l’arrière de son cartable. Peut-être aussi car c’est la figurine qui bénéficie le mieux de l’éclairage latéral.

You talkin’ to me?

J’aime beaucoup sa sculpture bien dynamique. Bien que pas aussi réussi que je l’espérais, je reste très satisfait de l’effet de lumière sur le pisolet simulant qu’il vient de tirer. Moins convaincu par l’effet de fumée, que j’avoue ne pas avoir poussé plus que ça pour diverses raisons inintéressantes.

C’est pas dans la four que je vais la mettre, j’vais te la balancer dans la gueule!

Même si j’ai qualifié « bouffe-tout » comme étant ma figurine préférée un plus haut, celle-ci reste à mes yeux la plus cool: son casque, son pagne, son tonneau de vin mais surtout son bras droit prêt à lancer la grenade.

On s’était dit rendez-vous dans 10 ans

Prochaines étapes: le lord of contagion en armure terminator, le « mec à la cloche » et le Foetid bloat drone. Dans 1000 ans sûrement car non utilisable à Kill team :/

D’ici là, j’espère pouvoir écrire un rapport de bataille Kill team.

Cadeaux Bonux

Figopedia de Jérémy Bonamant téboul, un livre qu’il vaut mieux lire plutôt que regarder des vidéos plutôt que d’être aveugle

Le guide de Sam Lenz sur la garde sépulchrale de Warhammer underworld

Enfin, si vous en avez le courage, ci-dessous le fil Tweeter sur l’avancement extrêmement long de ce projet (en anglais dans le texte car je suis plutôt international comme garçon).

 

Bilan 2018 et vœux pieux 2019

Chose promise, chose due: un article double-kit présentant une  rétrospective de 2018 et mes vœux pieux pour 2019. Chaque chapitre comporte 3 thèmes: tout ce qui concerne le hobby, tout ce qui concerne les jetés de dés et enfin tout ce qui est relatif au blog lui-même.

Bilan 2018

#Hobby

D’un point de vue quantitatif, je suis assez satisfait pour 2 raisons. J’ai quand même peint 140 figs (et non, Bernard-Henri, les 20 colonnes Meetic battles n’étaient pas de la triche) et j’ai réussi à peindre au moins autant que j’ai acheté. Au final j’ai à peu près le même backlog qu’en début d’année, ce qui est bien mais pas top.
Je pense que j’aurais pu peindre plus sans me cramer en m’en dégouter si j’avais peint de manière plus régulière. Je pense que ce qui m’a manqué, et que je n’ai fait qu’une seule fois, c’est de planifier ce que je voulais peindre. J’en ai vu le bénéfice en tout début d’année et surtout en avril sur ma contrainte de ne peindre que des squelettes à cause de mon passage au niveau 40. Je pense d’ailleurs garder ce rituel dans les prochaines années, c’est crétin et assez rigolo de peindre avec de telles contraintes.

D’un point de vue qualitatif, en un an est ce que j’ai progressé en tant que peintre? Oui, 10 fois oui. Je pense autant en terme de technique que de composition. Au-delà des multiples youtubers de France et de Navarre, les DVD de Jeremy Bonnamant Téboul, et plus que tout celui sur la peinture dans le frais, m’ont tellement appris. Un exemple: je rechigne de plus en plus à utiliser les washes toutes prêtes et y préfèrent une approche moins brutale et plus technique. Est-ce mon élitisme à 2 pesos qui parle? Sûrement un peu. Est-ce que j’arrive à faire mieux qu’avec une noyade de wash dans les règles? Ca reste à débattre 😉
Est-ce que j’ai des axes d’amélioration? Ô oui. De manière assez paradoxale, sans parler des hauts et des bas de confiance en soi, plus je m’éloigne des techniques de bases un peu bourrine (exemple: peinture pas ou alors très très peu diluée puis usage de wash), et que j’apprends et essaie des techniques plus subtiles mais pas forcément plus difficile sur le papier, et plus je lutte pour avoir un résultat correct. Vous me direz: c’est normal; et vous n’auriez pas tort. De la même manière qu’apprendre la théorie musicale peut remettre en question tout ce que vous faisiez jusqu’à présent sur votre instrument favori, une chose est sûre et claire: il faut que je pratique et m’entraine.

Chose notable, j’ai commencé à peindre des figurines qui m’impressionnaient: les dieux de Meetic battles, des héros Games workshop et enfin Arkhan le noir, figurine la plus imposante que j’ai eu entre les mains (à ce jour niark niark niark). J’ai beaucoup appris en les peignant, il m’en faut d’autres (niark niark niark)

#LaBagarre

Quelques parties de Zombicide Black plague, première partie d’AoS Skirmish épique (par le nombre de règles oubliées et incomprises), première partie de AoS (à Warhammer World s’il vous plait!)  et enfin le début de la campagne de Descent.

J’aurais pu sûrement faire plus, mais ne voulant jouer qu’avec des figurines peintes, disons que ça ajoute certaines contraintes.

#MaVieMonŒuvre

J’avais relativement bien démarré le blog, mais je n’ai pas été assez discipliné et ai trop privilégié Twitter pour envoyer mes photos de travaux en cours au lieu d’écrire des articles en ces pages.

La plus grosse honte étant de n’avoir même pas été discipliné sur la mise à jour de mon backlog alors que c’est pas grand chose à faire.

Vœux pieux 2019

#MaVieMonŒuvre

En plus de ne plus louper une mise à jour de backlog, je vais m’imposer d’écrire un article par mois, qu’il soit un avancement, un rapport de bagarre ou n’importe quoi d’autre.

En parlant de n’importe quoi d’autre, une de mes motivations derrière ce blog était de me faire un index de mes articles et vidéos de référence.

#LaBagarre

Pour 2019, je vais essayer de trouver un équilibre entre ne pas avoir les yeux plus gros que le ventre et un semblant de justification de tout l’argent que je jette par la fenêtre avec ces petits soldats. Tout est possible, tout est réalisable, c’est le jeu de la vie!

Descent v2 – Finir la campagne avec ma femme en Overlady. On y croit!

Zombicide Black plague – Continuer notre avancée difficile pour repousser ces infames zombies. On y croit!

Mythic battles Panthéon – Espérons 3 parties: la partie d’initiation et un scénario avec ma femme Priscilla, 2 scénar avec le père BHL par webcams interposées avec apéro de chaque côté de la Manche. On y croit!

Age of Sigmar – Au moins 2 parties, Ca ne me semble pas trop ambitieux mais surtout réalisable. Ce qui veut dire une ou deux avec le père Bernard Henri Lavis, éventuellement une dans un GW histoire de réviser et lever quelques questions existencielles sur les règles, et enfin, éventuellement peut-être dans d’autres conditions ( un canard du forum CPC, tournois 1000 pts à la Whaaag taverne, une personne random trouvée sur GameFor?) On y croit!

AoS Skirmish – Au moins 2 parties aussi. Eventuellement une avec BHL en apéro avant d’une vraie bataille AoS mais surtout, 2 avec mon pôte Yannick. On y croit!

Warhammer Underworlds – Au moins 1 partie,  avec mon pôte Yannick, seule connaissance ayant la boite du jeu niark niark niark! On y croit!

Duplo 40k Kill team – Encore une fois 2 parties, à nouveau avec Yannick mais cette fois en plus avec son jumeau maléfique Charles. On y croit!

#Hobby

Restons simples: Peindre mieux, peindre plus vite, socler, socler mieux, peindre mieux, s’essayer au NMM, appronfondir les OSL, peindre plus vite,  réfléchir plus à la composition et pour finir: peindre mieux et plus vite.

Wargamer hobby bingo

Qu’on soit d’accord, je ne complèterai pas l’intégralité de la grille, mais il sera quand même amusant d’en suivre l’avancement et cela permet aussi de se donner des objectifs que je n’aurais jamais visé autrement.

 

Y’a plus qu’à…

 

Et hop, on remet les compteurs à zéro!

Pour ce premier article d’inventaire, j’ai donc remis les compteurs de figurines peintes à zéro et supprimé toutes les entrées peintes.

Je voulais profiter de ce premier article d’inventaire pour faire un bilan 2018 et réfléchir à ce que je voulais pour 2019, mais 1) j’avais envie d’en terminer vite avec mon backlog 2019, 2) l’article aurait peut-être été trop long et trop chiant à lire (ou plutôt à relire car je doute de ton existence, lecteur). Je ne sais pas encore si je vais écrire un ou deux articles, je suppose que ça dépendra de la longueur de mon bilan et de ce que je veux faire en 2019, qui pourraient être aussi bien être 2 paragraphes (voire 2 phrases lapidaires).

Pour les articles inventaire, j’ai ajouté 2 rubriques dans la gestion du stock: ce qui est en cours d’acheminement (les kickstarters pour résumer) et ma liste au père noel des figs que j’achèterais sûrement un jour ou l’autre, on ne sait pas, on verra. L’avantage de ces 2 sections, c’est que cela permet de remettre ces achats et listes d’envie en perspectives: est-ce que j’ai réellement besoin de tout ce plastique supplémentaire?

Pour ce qui en cours d’acheminement il y a le kickstarter Hellboy, qui sera sûrement mon dernier kickstater de fig avant longtemps car à un moment, le nombre de fig n’a plus de sens. Il arrivera  quand même avec environ 166 figurines (au compte réel de pions près). Pour ne pas paniquer, j’en ai fait une analyse rapide: il y aura une quarantaine de figurines très faciles et rapides à peindre (une trentaine de token et une quinzaine de minions à faire en light-speed painting). Les minions en double seront repoussés à la saint Glin-glin (peut-être est-ce nécessaire uniquement pour le mode hardcore ou en jouant à 4).

Pour ma liste au père noêl, c’est compliqué. alors oui je complèterais bien mon armée Legion of Nagash (et éventuellement une liste Nighthaunt), certes j’aimerais aussi grossir mes démons de Tzeentch (dont seules 4 figs sont peintes à l’heure actuelle), et j’aurais beaucoup de plaisir à peindre les bandes Nightvault. Mais mon problème n’est pas là. Mon problème c’est les grots AoS. il n’y a pas une seule unité devant laquelle je ne bave pas (allez.. peut être les squigs truffier et encore…). Si je veux me tenir à un ratio de peindre plus que je n’achète, ça va être compliqué, très très compliqué, surtout si je prends en compte Hellboy (cf. plus haut). Je suppose que je vais trouver une astuce pour me faire croire que « oui mais, Hellboy, en fait, je l’ai payé en 2018 donc ça ne compte pas ». Pas dit que je crois en ma propre supercherie…

Indicateurs annuels

  • Stock en début d’année: 221
  • Figurines peintes depuis le début de l’année: 0
  • Figurines achetées depuis le début de l’année: 0
  • Stock au 01/01/2019: 221

Avancement au 01/01/2019: 0 / 221

  • Descent: 0/6 figurines
    • 2 heros
      • Voleur
      • Druidesse
    • 4 monstres
  • Zombicide Black Plague (7)
    • 1 Abominatroll
    • 1 pack de 6 héros
  • Age of Sigmar:  0/77 figurines
    • Tzeentch: 0/19 figurines
      • Start collecting box: 0/14
        • 9 pink horrors
        • 3 screamers
        • 1 herald
        • 1 exalted flamers
      • Divers 0/5
        • 1 Ogroid
        • 1 Gaunt summoner
        • 3 Tzaangors Skyfire
    • Death: 0/18 figurines
      • Start collecting box: 0/6 figurines
        • 1 Neferata
        • 5 Cavaliers noirs
      • Soul wars – Night haunt : 0/1 figurines
        • 1 Knight of shroud on steed
      • Divers : 0/9 figurines
        • 4 myrmourn Banshess
        • 4 Glaivewraith stalkers
        • 1 Knight incantor à convertir
      • Nighthaunt Endless spells: 0/2
        • time sand
        • faux
    • Stormcast Eternals : 0/24 figurines
      • Soul wars – Stormcasts : 0/21 figurines
        • 1 Lord Arcanum sur Chocobo
        • 1 Lord Incantor
        • 3 Evocators
        • 8 Sequitor
        • 1 Celestial Balista
        • 2 Celestila Ballista user
        • 5 Castigators
      • Divers : 0/3 figurines
        • 3 sequitors
      • Malign sorcery: 0/11
        • Purple sun
        • swords
        • 2 portals
        • gravetide
        • maws
        • pendulum
        • 2 geminids
        • soulmachin
        • burning skull
  • Duplo 40k – Death guard: 6 figurines
    • 1 mec à la cloche
    • 1 cafard volant
    • 4 Plague marines
  • Meetic Battles Pantheon: 0 / 107 figurines
    • Core box: 0 / 12 figurines
      • 0/2 dieux
        • Athéna
        • Hades
      • 0/2 monstres
        • Cerbère
        • Minotaure
      • 0/2 héros
        • Ulysse
        • Attalante
      • 0/6 troupes
        • 6 Mecs de l’enfer
    • Stretch goals: 0/75 figurines
      • 1 titan
      • 8 dieux
      • 13 monstres
      • 15 héros
      • 38 troupes
    • Hephaistos: 15 figurines
      • 1 dieu
      • 5 monstres
      • 1 héroïne
      • 8 troupes
    • Oeudipe et Sphinx: 2 figurines
      • 1 monstre
      • 1 héro
    • Juges: 3 figurines
      • 3 héros
  • Hors Games workshop et gros kickstarters: 0/8
    • Bustes
      • Tete d’ork
      • Buste de satan
    • Asset drop: 0/6 figurines
      • Avril 2018: 1 druidesse
      • Mai 2018: 2 The Post Apocolypse
      • Juin 2018: 1 The Steampunk Gangster
      • Septembre2018: 1 The Warrior and The Hawk
      • Novembre 2018: 1 Assassine

En cours de livraison

  • Hellboy the boardgame : 166 figurines (printemps 2019)
    • Core box: 25
      • 4 héros
      • 3 bosses
      • 18 minions
    • Conqueror worm expansion: 19
      • 1 boss
      • 18 minions
    • BPRD archives: 18
      • 18 minions
    • Resin add-on: 1
      • 1 yohan
    • Stretch goals: 103
      • 39 Minions
      • 8 héros & agents
      • 13 bosses
      • 6 bustes
      • ~28 tokens

Lettre au père noël

  • AoS: 107
    • Death: 5
      • 3 spirit hosts
      • 2 Morghasts
    • Tzeentch: 24
      • 3 corps de skyfire/enlightened
      • 10 horreurs bleue
      • 10 brimstone horrors
      • 1 tzaangor shaman
    • Grots: 79
      • Zarbag’s Gitz: 9
      • Mollog’s Mob: 4
      • Gloomspite gitz: 66
        • 6 nouveaux fanatiques
        • 5 bretoniens sur squigs
        • 10 squigs et leurs 2 bergers
        • Skragrott
        • la cave
        • 4 sorts persistants
        • 5 membres de gobbaoalooza
        • Tête de banane
        • 6 squigs truffiers
        • 1 Mangler squigs
        • 3 Rockut troggoth
        • 1 Dankhold
        • 20 moonclan grots
    • Divers: 8
      • bande Kharadron: 4?
      • bande sylvaneth: 4?
  • Duplo 40k: 1
    • une tuture ork: 1

L’histoire sans fin (Décembre 2018)

Pour le dernier mois de l’année, j’ai voulu mettre un coup de collier pour bien faire descendre mon backlog.

Pour cela j’ai peint les 20 colonnes de Mythic battles (un certain Bernard-Henri m’a accusé de tricher), cela ne m’a pas permis de descendre en dessous de la barre des 200 figurines en stock mais, cela m’a permis, sans le savoir, d’avoir un ratio positif entre les figurines peintes et les figurines achetées sur toute l’année. Pas de manière significative certes (j’ai fais bessé mon stock de figurines de seulement 2 figurines AH AH), mais ça fait plaisir.

J’écrirai un autre article pour faire un bilan et parler de mes voeux pieux pour 2019.

Indicateurs mensuels

  • Inventaire en début de mois: 227
  • Objectif du mois: 24
  • Figurines peintes dans le mois: 29
  • Figurines achetées dans le mois: 18
  • Figurines en cours à la fin du mois: 0

Indicateurs annuels

  • Stock en début d’année: 223
  • Figurines peintes depuis le début de l’année: 140
  • Figurines achetées depuis le début de l’année: 128
  • Stock en fin d’année: 221

Inventaire au 30/12/2018: 140/ 351 figurines

  • Descent: 5/9 figurines
    • 1/1 agent
      • Moustache
    • 4/6 heros
      • Zora la rousse
      • Nécrorque
      • Voleur
      • Druidesse
    • 4 monstres
  • Age of Sigmar:  75/152 figurines (12 unités)
    • Tzeentch: 19 figurines (6 unités)
      • Start collecting box (14)
        • 9 pink horrors (1 unité)
        • 3 screamers (1 unité)
        • 1 herald
        • 1 exalted flamers
      • Bonus achat compulsif (5)
        • 1 Ogroid
        • 1 Gaunt summoner
        • 3 Tzaangors Skyfire (1 unité)
    • Death: 65/80 figurines (9 unités)
      • Start collecting box: 17/18 figurines (6 unités)
        • 1 Arkhan
        • 1 Monture
        • 1 Neferata
        • 10 squelettes (1 unité)
        • 5 Cavaliers noirs (1 unité)
      • Barrow lords: 16/16 figurines (3 unités)
        • 1 Wight king
        • 5 Cavaliers noirs (1 unité)
        • 10 Gardes des tombes (1 unité)
      • Soul wars – Night haunt : 32/33 figurines (3 unités)0 (brand new!!!!)
        • 1 Knight of shroud on steed
        • 1 Lord executioner
        • 1 Spirit Torment
        • 1 Guardian of souls
        • 20 chainrasps (1 unité)
        • 4 Grimghast reaper (1 unité)
        • 5 Glaivewraith stalkers (1 unité)
      • Divers : 11/20 figurines (3 unités)
        • 3 Spirit hosts
        • 1 Wight king with Black axe
        • 4 myrmourn Banshess
        • 4 Glaivewraith stalkers
        • 1 Knight incantor à convertir
        • 7 Sepulchral guards
      • Nighthaunt Endless spells: 1/3 (brand new!!!!)
        • Vault of souls
        • time sand
        • faux
    • Stormcast Eternals : 0/24 figurines (9 unités)
      • Soul wars – Stormcasts : 0/21 figurines (3 unités)
        • 1 Lord Arcanum sur Chocobo
        • 1 Lord Incantor
        • 3 Evocators
        • 8 Sequitor
        • 1 Celestial Balista
        • 2 Celestila Ballista user
        • 5 Castigators
      • Divers : 0/3 figurines (1 unités)
        • 3 sequitors
      • Malign sorcery: 3/14 (brand new!!!!)
        • 3 Soulsnare shackles
        • Purple sun
        • swords
        • 2 portals
        • gravetide
        • maws
        • pendulum
        • 2 geminids
        • soulmachin
        • burning skull
  • Meetic Battles Pantheon: 57 / 164 figurines (95 unités)
    • Core box: 25 / 37 figurines (19 unités)
      • 2/4 dieux
        • Ares
        • Zeus
      • 2/4 monstres
        • Hydre
        • Meduse
      • 3/5 héros
        • Léonidas
        • Hercule
        • Achille
      • 18/24 troupes (6 unités)
        • 3 spartiates
        • 5 hoplites
        • 6 cabots des enfers
        • 4 amazones
    • Stretch goals: 10/85 figurines (58 unités)
      • 1 titan
      • 8 dieux
      • 13 monstres
      • 15 héros
      • 38 troupes (11 unités)
      • 10 décors (2 sculptures)
    • Hephaistos: 15 figurines (9 unités)
      • 1 dieu
      • 5 monstres
      • 1 héroïne
      • 8 troupes (2 unités)
    • Oeudipe et Sphinx: 2 figurines
      • 1 monstre
      • 1 héro
    • Terrain: 22/22 figurines (4 sculptures)
      • 12 arbres  (2 sculptures)
      • 10 colonnes (2 sculptures)
    • Juges: 3 figurines
      • 3 héros
  • Divers: 2/11
    • Tete d’ork
    • Buste de satan
    • 2 Mimics D&D
      • Le tonneau (peint par ma femme)
      • Le coffre (peint par votre serviteur)
    • Asset drop: 1/7 figurines
      • Avril 2018: 1 druidesse
      • Mai 2018: 2 The Post Apocolypse
      • Juin 2018: 1 The Steampunk Gangster
      • Septembre2018: 1 The Warrior and The Hawk
      • Octobre 2018: 1 Steam punk lady
      • Novembre: 1 Assassine (brand new!!!!)
  • Duplo 40k – Death guard: 6 figurines (6 unités)
    • 1 mec à la cloche
    • 1 cafard volant
    • 4 Plague marines
  • Zombicide Black Plague (7)
    • 1 Abominatroll
    • 1 pack de 6 héros

Sèvres 2018: Un poil moins impressionné qu’en 2017, toutefois…

…le travail à main levée sur la geisha est fabuleux!!! Une leçon d’humilité.

Donc oui, non que je sois déçu ou que je sois moins impressionnable un an plus tard, je trouve qu’il y a moins de pièces à couper le souffle que l’année dernière. En espérant que Montrouge 2019 (où je pense retrouver pas mal des figurines ci-dessous), rehausse la quantité de chefs d’œuvres.

A la fin de l’article, vous trouverez la vidéo de Figurines TV

Vaguement sans aucun ordre et quelques photos floues.

Cadeau Bonux: la vidéo de Figurines TV

L’histoire sans fin (Novembre 2018)

6 mois sans mettre à jour mon backlog. La loose. Je ferai Linux l’année prochaine.

Indicateurs mensuels

  • Objectif du mois: ??
  • Figurines peintes dans le mois: 50
  • Figurines achetées dans le mois: 83
  • Inventaire en début de mois: 192
  • Inventaire en fin de mois: 225
  • Figurines en cours à la fin du mois: 11

Indicateurs annuels

  • Figurines peintes depuis le début de l’année: 103
  • Figurines achetées depuis le début de l’année: 105

Inventaire au 30/11/2018: 103 / 328 figurines

  • Descent: 5/9 figurines
    • 1/1 agent
      • Moustache
    • 4/4 heros
      • Zora la rousse
      • Nécrorque
      • ?
      • ?
    • 4 monstres
  • Age of Sigmar:  71/130 figurines (12 unités)
    • Tzeentch: 19 figurines (6 unités)
      • Start collecting box (14)
        • 9 pink horrors (1 unité)
        • 3 screamers (1 unité)
        • 1 herald
        • 1 exalted flamers
      • Bonus achat compulsif (5)
        • 1 Ogroid
        • 1 Gaunt summoner
        • 3 Tzaangors Skyfire (1 unité)
    • Death: 64/80 figurines (9 unités)
      • Start collecting box: 12/18 figurines (6 unités)
        • 1 Mortarch
        • 1/2 cavaliers
        • 10 squelettes (1 unité)
        • 5 Cavaliers noirs (1 unité)
      • Barrow lords: 16/16 figurines (3 unités)
        • 1 Wight king
        • 5 Cavaliers noirs (1 unité)
        • 10 Gardes des tombes (1 unité)
      • Soul wars – Night haunt : 32/33 figurines (3 unités)0 (brand new!!!!)
        • 1 Knight of shroud on steed
        • 1 Lord executioner
        • 1 Spirit Torment
        • 1 Guardian of souls
        • 20 chainrasps (1 unité)
        • 4 Grimghast reaper (1 unité)
        • 5 Glaivewraith stalkers (1 unité)
      • Divers : 11/21 figurines (3 unités) (brand new!!!!)
        • 3 Spirit hosts
        • 1 Wight king with Black axe
        • 4 myrmourn Banshess
        • 4 Glaivewraith stalkers
        • 1 Knight incantor à convertir
        • 1 Vampire lord
        • 7 Sepulchral guards
    • Stormcast Eternals : 0/24 figurines (9 unités)
      • Soul wars – Stormcasts : 0/21 figurines (3 unités) (brand new!!!!)
        • 1 Lord Arcanum sur Chocobo
        • 1 Lord Incantor
        • 3 Evocators
        • 8 Sequitor
        • 1 Celestial Balista
        • 2 Celestila Ballista user
        • 5 Castigators
      • Divers : 0/3 figurines (1 unités)
        • 3 sequitors
  • Meetic Battles Pantheon: 34 / 164 figurines (95 unités)
    • Core box: 22  / 37 figurines (19 unités)
      • 2/4 dieux
        • Ares
        • Zeus
      • 2/4 monstres
        • Hydre
        • Meduse
      • 3/5 héros
        • Léonidas
        • Hercule
        • Achille
      • 14/24 troupes (6 unités)
        • 3 spartiates
        • 5 hoplites
        • 6 cabots des enfers
        • 4 amazones
    • Stretch goals: 85 figurines (58 unités)
      • 1 titan
      • 8 dieux
      • 13 monstres
      • 15 héros
      • 38 troupes (11 unités)
      • 10 décors (2 sculptures)
    • Hephaistos: 15 figurines (9 unités)
      • 1 dieu
      • 5 monstres
      • 1 héroïne
      • 8 troupes (2 unités)
    • Oeudipe et Sphinx: 2 figurines
      • 1 monstre
      • 1 héro
    • Terrain: 12/22 figurines (4 sculptures)
      • 12 arbres  (2 sculptures)
      • 10 colonnes (2 sculptures)
    • Juges: 3 figurines
      • 3 héros
  • Divers: 2/10
    • Tete d’ork
    • Buste de satan
    • 2 Mimics D&D
      • Le tonneau (peint par ma femme)
      • Le coffre (peint par votre serviteur)
    • Asset drop: 0/6 figurines
      • Avril 2018: 1 druidesse
      • Mai 2018: 2 The Post Apocolypse (brand new!!!!)
      • Juin 2018: 1 The Steampunk Gangster (brand new!!!!)
      • Septembre2018: 1 The Warrior and The Hawk (brand new!!!!)
      • Octobre 2018: 1 Steam punk lady (brand new!!!!)
  • Duplo 40k – Death guard: 6 figurines (6 unités)
    • 1 mec à la cloche
    • 1 cafard volant
    • 4 Plague marines
  • Zombicide Black Plague (7)
    • 1 Abominatroll
    • 1 pack de 6 héros

Le mois prochain

Avancer…

SOS Fantômes – Episode 1: Insulting Spirit hosts of the dread

Tout commença par un post sur le forum AoS The Grand Alliance (TGA pour les intimes), sur lequel un petit rigolo fit remarquer que le fantôme en arrière plan de la couverture du roman Soul wars faisait un doigt d’honneur (personnellement je ne vois plus rien d’autre).

Ensuite, voulant moi aussi faire le malin, j’ai demandé à Josh Reynolds si ce fantôme faisait vraiment un doigt d’honneur dans le roman, ce qu’il a confirmé tout en étant assez désolé que GW n’aient pas décidé d’en faire une figurine.

Il n’en fallait pas moins à votre humble serviteur pour se lancer dans son tout premier projet de conversion à l’ambition terriblement basse!

Convertissons!

En préambule, je tenais à soulever que malgré l’absence totale d’ambition de cette conversion, les Spirit hosts étant si fins et leurs mains encore pire, cela n’a pas été non plus une balade champêtre.

Première étape: désolidariser la main de l’avant bras. Relativement simple, même si l’histoire m’a fait regretter le choix de le faire trop tôt, mais je reviendrait sur cette erreur plus tard. Pour faire simple, il suffit de couper en biais au niveau du poignet. De cette manière, une simple rotation de 180 degrès permet de changer l’orientation de la main.

Ensuite, couper les doigts pour les repositionner. Et là: l’enfer! Qu’est ce que c’est petit! Qu’est ce que je me suis traité de tous les noms de m’être entrainé dans une connerie pareille. Vous verrez au fil des photos suivante qu’autant la découpe, que le repositionnement en passant par le green stuff est un beau travail de cochon.

Autre soucis relativement visible sur la photo suivante, c’est que comme j’ai coupé la main au niveau du poignet très tôt dans le processus, je n’avais strictement aucune prise pour faire quoique ce soit: la découpe, le repositionnement, la sculpture du green stuff.

Là où je m’en veux le plus, c’est qu’à un moment cette main m’a échappée des mains (voyez l’ironie), et je n’ai pas remarqué que l’index avait tourné de 90 degrès. Si vous regardez bien, on dirait qu’il a son index cassé. Si j’avais fait plus attention (au delà de l’avoir laissé tomber par terre), j’aurais pu repositionner l’index correctement.

Le résultat grossier final sur la photo suivante.

Une chose est sûre, je réfléchierais plus longtemps (tout court?) pour mon prochain projet de conversion, et surtout, je m’engagerait pas sur des travaux aussi minitieux que de changer une main.

Peignons!

En ce qui concerne la peinture, j’étais tombé sur le Mortis engine ci-dessous qui m’a fait aimé pour la première fois cette énorme pièce.

Source: http://40kpainting4hire.blogspot.com/2012/06/mortis-engine-and-vargheist.html

Je trouve tous les Mortis engine que j’ai pu voir horribles, et je trouve que la « mode » de peindre des Nighthaunt uniquement avec un lavis de nickelback oxyde terriblement plat. Dans ce cas, l’utilisation de peintures fluorescentes donnent réellement un aspect irréel, et l’utilisatio de 2 teintes rendent la pièce tellement plus intéressante.

Première étape: sous-coucher en blanc. Mais quand je dis blanc, c’est pas la bombe Citadel qui est moins blanc que blanc je doute, j’ai utilisé ma bombe de blanc Army painter.

Puis je fais quelques tests, et je ne suis pas convaincu.

Puis sur TGA, je découvre le mini guide de Martin Grandbarbe (dit Bangdoll dans les soirées parisiennes et sur intertruc) pour un effet fantomatique qui fait mal aux yeux.

Cela ne me permettra pas d’obtenir l’effet bleuté magnifique du Mortis engine, mais ça m’ira très très bien.

Tout d’abord, on applique comme un gros dégueulasse du jaune fluo extremement dilué (il faut essayer d’obtenir plus ou moins la même dillution et viscosité qu’une wash Citadel). L’objectif est que cela s’accumule dans les creux.

Ensuite, même chose avec du vert fluo (ci-dessous, c’est en train de sécher).

Puis, car je voulais tout de même essayer d’obtenir une certaine profondeur comme pour le Mortis engine, j’ai décidé de faire un léger passage de nickelback oxyde lu iaussi très dilué, mais sur le « torse » des Spirit hosts (visage et bras en l’occurence). Ceci à fait de simuler là où is sont le plus tangibles si ça fait sens pour vous aussi.

Malheureusement je n’ai pas pris de photo de l’étape intermédiaire (ce qui n’est pas si grave en soit). Ci-dessous la dernière étape de l’effet éthéré: un brossage de blanc. Et là où à l’étape d’avant, les spirit hosts ressemblaient à des peaux vertes extrêmement ratés et trop flashy même pour les années 80, après ce brossage, on obtient vraiment l’effet voulu.

Dans la photo ci-dessous, seul le Spirit host du central est « fini », vous pouvez voir un peu l’application du nickelback oxyde sur le vert fluo avant brossage de blanc.

Ce modus operandi fait parti des méthodes que j’appelle « saut de la foi », caractérisées par une successions d’étapes qui semblent acher la figurine de plus en plus jusqu’à la dernière.

LA BAGARRE!!!! Première escarmouche AoS!!!

Anté-scriptum: Rapport de bagarre commencé il y a 5 mois, et publié aujourd’hui complètement à l’arrache!

 

A l’occasion d’un bref passage dans notre belle contrée française de ce traitre à la nation qu’est Bernard-Henri Lavis , nous avons décidé de vous offrir ce magnifique rapport de bagarre Age of Sigmar Nagash – Skirmish.

Présentation des bandes

Sur la partie nord: Bernard-Henri Lavis

  • 1 Lord Castellant caché sous les traits d’un Libérator (21 points)
  • 3 Libérators (4 points par fig)

Sur la partie sud: Kate Brush

  • 1 Wight king avec lame funeste (24 points)
  • 3 Grave guards (3 points par fig)

Présentation du scénario

Le scénario utilisé est le premier scénario du supplément Skirmish: Clash at dawn.

  • une zone centrale inaccessible pour éviter la mêlée centrale
  • un déploiement de chaque modèle dans n’importe quel quart du champ de bataille
  • une condition de victoire simple: le premier qui perd la moitié de ces figs à perdu. condition de victoire que nous avons complètement ignorée (ou plutôt oubliée) soit dit en passant.

Un plateau de Meetic battles Pantheon représentait le champ de bataille (60cm * 60cm / 4 pouces *4 pouces), la grande colonne centrale a été convertie et fournie par Bernard-Henri Lavis, les petites colonnes (uniquement sous-couchées) et les arbres (à moitié peints) sont issus du set de décors Meetic Battles.

Un déploiement assez classique: chacun son coté de champ de bataille.

De l’importance de calculer pour le plaisir de calculer

Parce qu’avoir les bons outils c’est pour les faibles et les premiers de la classe, nous avons décidé de nous passer de réglette en pouces pour utiliser nos bons vieux centimètres bien français (NDLR: c’est surtout que je n’ai pas de réglette en pouces et que j’ai oublié de demander à Bernard-Henri d’en prendre une. Je suppose que je vais être obligé d’acheter le futur starter AoS avec les Nighthaunt pour obtenir une réglette. La vie est trop dure…).

Ayant tous les deux une formation scientifique, nous avons donc passé une certaine partie de notre temps à convertir les pouces en centimètres et vice et versa, j’ignore de le savoir. C’est ça la puissance intellectuelle. BAC +2 les enfants!

Chacun avance prudemment pour éviter de se prendre une charge.

Premier sang Première moelle

Premiere charge réussie de Bjorn sur le capitaine de la grave guard.

Une différence de gabarit certaine.

 

Le sénéchal, en qui Kate avait beaucoup d’espoir à cause de son attaque supplémentaire, a été complètement vaporisé façon puzzle 1000 pièces.

 

« J’vais te faire courir moi tu vas voir le rouquin là bas ! »

Mais qui a foutu cet arbre dans le passage ?

C’est quand même bête, Sven se serait mieux positionné, Olaf aurait pu prendre part au combat un tour plus tôt.

Tour 8237: De l’importance de connaître les règles

Erreur de jeunesse et de non préparation totale et absolue, aucun de nous ne s’est souvenu que les phases de combat étaient communes avec activation alternée. En conséquence, la partie a duré beaucoup plus longtemps qu’elle n’aurait dû, avec un impact très important des doubles tours (dont Kate a, il faut l’avouer, bénéficié grandement).

Symétrie parfaite: chaque héro est face à 2 troufions adverses.

 

Un autre grave guard vaporisé. Peut-être parce qu’il n’était pas face à son adversaire.

 

Le combat le plus épique de la partie. Personne n’aurait parié que ce dernier grave guard réussisse à durer aussi longtemps fasse au Lord-Castellant et à lui arracher 5 points de vie.

 

Que pensent-ils pouvoir faire alors qu’ils n’ont même pas une pointe de magenta sur eux!

 

En plissant les yeux cher lecteur, vous pouvez voir que le Lord castellant s’est fait arraché 4 points de vie et le Wight king 3, les laissant tous les deux à 2 points de vie.

 

Un final digne des plus grands moments de Navarro!

3 tours pour arriver au corp à corp, si ça c’est pas de l’action, nous ne savons pas ce qu’il vous faut. C’est digne d’un des meilleurs épisodes de l’homme qui valait 3 miliards. (Oui, 3 miliards. Parce que la version originale n’était pas assez chère pour nous, les bons français).

 

Conclusion

Nous allons laisser à nos chers lecteurs le plaisir de déduire la conclusion de cet affrontement, en disant simplement que trahir la nation française est toujours puni et que Bob Ross peut reposer en paix.

 

 

Je me suis éclaté lors de cette première bagarre AoS Skirmish. Vraiment.

J’ai trouvé la partie fluide, et ce, malgré le manque de connaissance / révision des règles. J’ai aussi été heureusement surpris de l’équilibrage, bien que l’oubli du concept de phase combat commune ait certainement joué en ma faveur,  nous avons quand même fini, par un combat leader contre leader dont chacun était bien entamé.

J’ai vraiment hâte d’une prochaine partie, mieux préparée bien entendu, mais aussi avec toutes la panoplie des artefacts et abilités de commandement.

Cadeau Bonux: LA BAGARRE!!!